Recette - Confiture de coings (Rosh Hashana / Kippour) par Laureen Behar
Cuisine et saveurs

Recette - Confiture de coings (Rosh Hashana / Kippour)

CONFITURE DE COINGS (Rosh hashana/Kippour)

3 coings (environ 1kg)

1 bâton de cannelle

650g de sucre (⅔ du poids des coings)

1 jus de citron

La confiture de coings est un incontournable des fêtes de Rosh hashana et Kippour. Ma grand mère, Mémé Nini, qui était constantinoise, la faisait chaque année. Et ça me fait plaisir de prendre la relève et perpétuer les traditions.

Le plus difficile c est de couper les coings…

Astuce pour couper les coings plus facilement : vous pouvez soit les mettre 1minute au micro ondes, soit les mettre entiers dans une casserole d eau bouillante (env 10min —> surveillez que ce soit juste attendri mais pas cuit en plantant la lame d un couteau), puis laissez refroidir.

1. Épluchez les coings, coupez les en 4 (dans la longueur) pour retirer les pépins et la partie rugueuse.
2. Mettez les pépins et la partie rugueuse à bouillir dans une casserole pendant 30 min avec ½ l d eau.
3. Ensuite, retirez du feu et versez le tout dans une passoire au dessus d un saladier pour garder l’eau.
4. Pendant ce temps, coupez les coings en lamelles d’1cm . Et Mettez les dans un saladier avec le sucre et le jus de citron.
5. Versez l’ eau qu’on a récupérée dans la casserole et ajoutez les coings et le sucre avec un bâton de cannelle (ou 2 clous de girofle). Ça doit à peine recouvrir les coings, mais pas plus.
6. Faites cuire à feu moyen, à couvert, pendant 30min puis laissez caraméliser pendant 1h30 à feu doux, à découvert.

J' aime quand la confiture de coings est bien caramélisée et les coings en morceaux. Donc je ne mets pas beaucoup d' eau et je laisse mijoter longtemps.
Les coings doivent devenir rouges et le sirop doit perler. Vous pouvez en mettre une petite goutte sur une assiette pour vérifier la constistance. Si le sirop durcit sur l assiette, c est que c est bon.

Vous pouvez aussi ajouter des amandes ou des pistaches dans la casserole 15min avant la fin de la cuisson.

Hag sameah à toutes !! Shana tova oumetouka!

Vous avez aimé ? N'hésitez pas à partager !

0 Commentaire

    Aucun commentaire n'a encore été posté pour cet article.

Laisser un commentaire

Pour laisser un commentaire, n'hésitez pas à télécharger l'application essentiELLE.

Retrouvez la biographie de Laureen Behar sur essentiELLE
Laureen Behar

Laureen Behar est une jeune maman de 2 magnifiques enfants . Elle est active et travaille dans la gestion de portefeuille immobilier .

Elle est l'épouse de Jonathan Behar (un agitateur passionné et survolté dont vous avez peut etre entendu parler).

Sa passion? la cuisine !

Elle y pense tout le temps! Quelle nouvelle recette pourrait elle bien tester…? Mais au-delà de la technique, pour elle, la cuisine c’est avant tout des valeurs: l’hospitalité, la générosité, l’amour, la transmission et la tradition.. Derrière chaque recette il y a une histoire, un souvenir, une anecdote, une émotion…

Sa mère, ses grand-mères et ses tantes lui ont transmis le goût de la cuisine à travers tous leurs petits plats réconfortants et délicieux qui ont bercé son enfance: le délicieux couscous du vendredi soir, les petits plombs au lait après shabbat, les épices (surtout le curcuma! ), le goût de l’huile d’olive, l’odeur du thé à la menthe, les cigares au miel, les crêpes le dimanche .

Toutes ces femmes sont, pour Laureen, de vraies Echet Hail (femmes vaillantes), des modèles, des piliers de la famille.Elles lui ont appris à recevoir sans compter et sans paniquer…

Depuis 1 an, elle partage pour le plaisir (sur instagram) des recettes qu'elle aime, aussi bien des plats traditionnels qui rythment nos fêtes juives, que des petits plats de tous les jours, des recettes découvertes en voyageant, chez des copines ou au resto (elle essaie toujours de deviner les ingrédients pour les refaire à la maison)…

Ce qui peut paraître simple pour certains peut être un vrai cauchemar pour d’ autres… mais tout est une question d’organisation et d’envie… quand on travaille, qu’on a des enfants, qu’on doit faire les courses, s’occuper de la maison, mais qu’on a aussi envie de faire du sport, passer du temps avec son mari, avec ses copines, sortir avec des amis ou recevoir la famille, … , on n’a pas d’autres choix que de s’organiser… chacune à sa façon, et en fonction de ses priorités.

Nous espérons que ses recettes inspireront celles qui aiment déjà cuisiner, et donneront envie aux plus réfractaires de s’y mettre...

Alors à vous de jouer! mettez-y tout votre amour! prenez votre temps, ne vous mettez pas la pression, et surtout goûtez, ajustez, re-goûtez et kiffez!


Facebook essentiELLE
Rubriques
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Inscrivez-vous gratuitement pour être tenus informés des nouveaux articles d'essentiELLE.