Une idée, une minute : le chemin de la emouna pour briller par Myriam B.
Une idée, une minute

Une idée, une minute : le chemin de la emouna pour briller

Pourquoi devons-nous compter les jours du Omer avant d’obtenir ce merveilleux cadeau qu’est la Torah. Quel est la signification de cette attente ?

En une minute chrono, partageons une idée essentielle.

Tandis que nous continuons à compter les jours du Omer comme par impatience d’obtenir ce merveilleux cadeau qu’est la Torah, on peut se demander pourquoi nous avons besoin de l’attendre ? Pourquoi ce compte ? A quoi sert-il ? Dicté par le mot « oussphartem (« et vous compterez ») on remarque la racine commune au mot « sapir », pierre précieuse (aussi traduit saphir et parfois diamant). Étrange…

Quel serait le lien entre cette contrainte, cette attente et ce sublime joyau ?

La mitsva du compte est un chemin, un cadre mis en place par Hashem afin que nous nous sentions guidés, pris par la main sans avoir la possibilité de dériver. Chaque jour est une étape, une occasion de travailler ses midot (traits de personnalité), de s’élever jusqu’à l’obtention du plus beau cadeau.

En somme, afin d'atteindre la meilleure version de moi-même, je dois suivre le cadre mis en place par Hashem, Lui faire confiance afin qu’Il m’offre la possibilité de faire rayonner ma lumière intérieure. En recevant la Torah, en vivant la Torah, je place ma confiance en Hashem (Émouna) et il me permet ainsi de briller telle une rayonnante pierre précieuse !

Vous avez aimé ? N'hésitez pas à partager !

0 Commentaire

    Aucun commentaire n'a encore été posté pour cet article.

Laisser un commentaire

Pour laisser un commentaire, n'hésitez pas à télécharger l'application essentiELLE.

Retrouvez la biographie de Myriam B. sur essentiELLE
Myriam B.

Juste une élève assidue et inspirée par Mariacha...

Facebook essentiELLE
Rubriques
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Inscrivez-vous gratuitement pour être tenus informés des nouveaux articles d'essentiELLE.