Retard de parole et de langage chez l’enfant  par Yaël Cohen
Éducation

Retard de parole et de langage chez l’enfant

Qu’est ce que c’est ? Quand se poser des questions ? Quand consulter ?

Au secours ! Mon enfant parle mal…on ne comprend rien à ce qu’il raconte…il écorche tous les mots…il a développé un jargon…il a un cheveu sur la langue, il bégaie !

Tous ces cris de SOS que l’on entend sèment souvent la panique chez les parents de jeunes enfants.

Faisons le tri…

L’enfant est un petit être en devenir.

On entend tellement souvent cette phrase qui nous paraît plus qu’évidente, et pourtant …elle est la réponse à tellement d’interrogations chez les parents.

Entre 0 et 6 ans un très grand nombre d’apprentissages s’opère dans le cerveau de l’enfant, et ces apprentissages, tous sans exception, ont besoin d’un temps de maturation neurologique, plus ou moins long, qui est propre à chaque individu.

Non seulement cela, mais en plus, chaque enfant ne va pas développer ces différentes compétences dans le même ordre chronologique qu’un autre enfant, d’où l’impossibilité de comparer deux enfants !

Enfin, il faut avoir conscience que lorsqu’un domaine de compétences est en plein développement, d’autres sont en veille et ne semblent pas progresser.

Heureusement pour notre sérénité à nous, parents, des fourchettes de temps de maturation ont été statistiquement observées.

Ainsi, on dira que le petit enfant marche entre 10 et 18 mois, qu’il acquiert la station assise vers 6 mois, qu’il devient propre vers 3 ans…

Globalement tous les repères concernant le développement psychomoteur de l’enfant sont bien connus des parents.

En ce qui concerne le langage, l’attente est beaucoup plus grande et l’anxiété beaucoup plus rapide !

Quels parents n’attendent pas avec impatience le premier mot de leur bambin ?

Sans parler des grands-parents, des tatas et tontons qui nous posent tout plein de questions !

Il faut garder en tête que le développement du langage oral se fait jusqu’à 6 ans.

L’enfant, jusqu’à sa sixième année est considéré comme un apprenti parleur.

Il y a bien sûr tout au long de ces six années des étapes, à des âge précis, que l’enfant est censé franchir : le babil, les premiers mots, les premières associations de mots, les premières phrases, l’enrichissement du vocabulaire, l’amélioration de la syntaxe…

Alors avant 4 ans no stress, c’est peut-être un enfant qui prend son temps !

Lorsque l’enfant, vers 4 ans 1/2, n’a pas atteint certaines étapes, on peut envisager un éventuel retard de langage ou de parole et commencer à consulter.

Surtout parce que l’on craint un télescopage avec l’apprentissage de l’écrit qui commence malheureusement de plus en plus tôt dans nos écoles !

Mais rappelez-vous, le jeune enfant a le droit de ne pas parler correctement jusqu’à 6 ans…

En tout premier lieu vérifiez les oreilles !

Dès que le moindre doute s’installe dans votre esprit, que l’enfant ait 2 ans, 3 ans ou plus…

Il faut penser à faire passer un audiogramme ET une tympanométrie.

Non pas que votre enfant peut être sourd… Mais des otites séreuses par exemple à répétition, qui ont la fâcheuse particularité de passer complètement inaperçues, figent le tympan et l’enfant bien qu’entendant, ne perçoit pas les sons fins de la langue et cela peut avoir un gros impact sur le développement du langage oral (et c’est surtout la tympanométrie qui permet de vérifier tout ça)

En général la pose d’aérateurs trans tympaniques (Yoyo) règle le problème de manière assez magique !

Et tant que vous y êtes (chez l’O.R.L.) faites vérifier l’organe phonatoire de votre bambin ! Il a peut-être un frein de langue trop court, son voile du palais est peut-être ramollo, ou encore il a des nodules sur les cordes vocales…

Bref il faut éliminer un problème d’oreilles ou d’anomalies de la sphère oro- buccale !

Bon alors …? Il a quoi le gosse ? Pourquoi ne parle-t-il pas bien ?

Retard de parole ou retard de langage ?

Il faut savoir différencier la parole du langage.

On appelle retard de parole lorsque les points articulatoires lors de l’émission des phonèmes ne sont pas bien réalisés.

On parle alors de troubles de l’articulation, ou de troubles phonologiques (Ce n’est pas tout à fait la même chose, mais cela revient à un enfant qui articule mal , qui écorche les mots).

On appelle retard de langage lorsque l’enfant s’exprime mal sur le plan syntaxique et/ou lexical et ce dans le domaine de la compréhension comme dans celui de l’expression.

L’enfant peut avoir l’un et pas l’autre ou les deux en même temps…

Mon enfant ne s’exprime pas bien, que faire ?

C’est un professionnel de santé, l’orthophoniste, qui est en mesure de diagnostiquer un retard de parole ou de langage.

Pas de panique !

Lorsque cela est vraiment nécessaire, une rééducation orthophonique est mise en place vers le milieu de moyenne section de maternelle (pour les plus touchés) au plus tard début de grande section, afin de pallier les difficultés avant l’apprentissage du langage écrit qui se fait en classe de CP.

Donc, jusqu’à 4 ans 1/2, on peut considérer qu’un enfant a le droit de mal parler.

Exactement comme un enfant de 16 mois a le droit de ne pas savoir encore marcher.

Avant 4 ans ce n’est pas la peine de consulter.

Tout ceci n’est valable que si le retard de parole et langage est isolé, c’est-à-dire s’il ne s’inscrit pas dans un tableau présentant d’autres retards (psychomoteur, cognitif, intellectuel…).

Si le retard de parole et de langage est associé à un autre retard d’ordre développemental, alors il ne s’agit plus d’un trouble du langage oral isolé, et il faut consulter au plus tôt.

De même, un bébé qui nait avec une pathologie diagnostiquée (neurologique, génétique…), et pour laquelle le retard de parole et de langage est attendu, la rééducation orthophonique doit se faire le plus précocement possible.

Et le bégaiement dans tout ça on n’en parle un peu ? Le bégaiement est-il un retard de parole ou de langage ?

Ni un ni l’autre ! Le bégaiement est un trouble du débit.

Il peut être physiologique, c’est-à-dire que c’est une étape par laquelle le petit enfant entre 2 ans 1/2 et 3 ans 1/2 le plus souvent, passe pour construire son langage. On dit de lui que c’est un enfant qui pense plus vite qu’il ne parle…

Mais le bégaiement peut aussi être pathologique, et il est impératif de consulter une orthophoniste spécialisée dans ce domaine.

Son origine est souvent d’ordre psychologique mais pas que.

Enfin un petit mot sur l’absence totale de langage (J’entends par-là une vraie quasi absence totale de production orale) chez l’enfant de 3 ans , il faut consulter bien sûr, pour éliminer un trouble envahissant du développement par exemple.

En résumé, votre enfant présente un retard de parole et langage isolé ?

Vérifiez les oreilles, la bouche etc…chez l’ORL.

Tout va bien ? alors…Laissez-le grandir …il est en train de fabriquer d’autres compétences ! Montrez le à une orthophoniste à partir de 4 ans 1/2 si cela perdure et une rééducation débutera si elle le juge utile mais rassurez vous, ils y arrivent souvent très bien tout seul avant leur entrée au CP.

Et à son mariage lorsque vous regarderez en famille des photos de lui, jeune, vous lui direz « mais qu’est-ce que tu as parlé tard toi ! »


Yael Cohen orthophoniste

Vous avez aimé ? N'hésitez pas à partager !

0 Commentaire

    Aucun commentaire n'a encore été posté pour cet article.

Laisser un commentaire

Pour laisser un commentaire, n'hésitez pas à télécharger l'application essentiELLE.

Retrouvez la biographie de Yaël Cohen sur essentiELLE
Yaël Cohen

Orthophoniste diplômée de la faculté de paris CHU Lapitié-Salpetrière

Spécialisée dans le handicap de l’enfant et les troubles neuro-développementaux

(Numéro de téléphone sur demande par mail: bureauessentielle@gmail.com)

Ses derniers articles
Facebook essentiELLE
Rubriques
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Inscrivez-vous gratuitement pour être tenus informés des nouveaux articles d'essentiELLE.